Prochain président ?

Prochain président ?

 

VII, 23

 

2016

 

Le Royal sceptre sera contrainct de prendre,

Ce que ses predecesseurs avoyent engaigé:

Puis que l'anneau on fera mal entendre,

Lors qu'on viendra le palais saccager.

 

La charge de garde des sceaux n'est pas fort ancienne en France. On voit an bas de plusieurs lettres expédiées sous Philippe-Auguste, 1180, et saint Louis, 1226, ces mots: Data vacante cancellaria. En effet, on ne trouve pas qu'avant Louis XII, 1498, aucun autre que le chancelier ait eu la garde du sceau royal. Sous François Ier, 1515, les sceaux furent souvent en d'autres mains qu'en celles du chancelier. Enfin, le roi Henri II, par son édit de 1551, érigea en titre d'office un garde des sceaux. Depuis lors, la charge de garde des sceaux est restée séparée de celle de chancelier. L'anneau ou scel royal a toujours été regardé chez la plupart des nations comme un attribut essentiel de la royauté, et la garde et apposition de ce scel comme une fonction des plus importantes. Les rois de Perse avaient leur anneau ou cachet dont ils scellaient leurs lettres. Aman, favori et ministre d'Assuérus, était dépositaire de l'anneau de ce prince. Pharaon passa son anneau au doigt de Joseph quand il l'établit vice-roi d'Egypte, environ 1489 av. J.-C. Balthazar, dernier roi de Babylone, avait confié la garde de son anneau à Daniel, av. J.-C. 558. Enfin, Alexandre le Grand, se voyant près de mourir, av. J.-C. 324, fit porter son anneau sigillaire à celui qu'il désignait pour son successeur. Les Romains ne connaissaient point l'usage des sceaux publics; les édits des empereurs n'étaient point scellés; ils étaient seulement souscrits par eux d'une encre de couleur pourpre appelée sacrum encautum. Cependant Auguste eut un sceau ou cachet dont on se servait pendant son absence, mais ce fut une exception, av. J.-C. 30 (A.-L. d'Harmonville, Dictionnaire des dates, des faits, des lieux et des hommes historiques; Ou les tables de l'histoire, répertoire alphabétique de chronologie universelle, 1843 - books.google.fr).

 

Ces anneaux servaient encore de signe de reconnaissance. Aurelianus, envoyé par Clovis vers Clotilde, pour négocier le mariage du roi franc avec cette princesse, se fit reconnaître en lui présentant l'anneau que Clovis lui avait confié (Adolphe Chéruel, Dictionnaire historique des institutions, mœurs et coutumes de la France, Volume 2, 1855 - books.google.fr).

 

Sous la forme d'un conte, ce récit utilise toutefois des faits probablement proches de la réalité : l'anneau sigillaire de Clovis comme signe de reconnaissance et le versement de cadeaux de prix au moment de la demande en mariage (Isabelle Réal, Entre mari et femme : dons réciproques et gestion des biens à l'époquer mérovingienne d'après les chroniques et les Vies de saints, Dots et douaires dans le haut moyen âge, 2002 - books.google.fr).

 

Le portrait général d'un épisode majeur du conte-type A.T 910B dégage les quatre traits essentiels : A- le malentendu ; B- la colère ; C- l'ajournement de la vengeance et la rentrée ; et D- la reconnaissance (Jean-Pierre Pichette, L'observance des conseils du maître : monographie internationale du conte-type A.T 910B précédée d'une introduction au cycle des bons conseils (AT. 910-915), Les Archives de folklore, 1991 - books.google.fr, fr.wikipedia.org - Morphologie du conte (Vladimir Propp)).

 

Définir le conte type A.T. 910 B où le héros recoit en salaire des conseils, l'analyser dans la tradition canadienne, puis le situer dans la grande famille universelle, voilà le triple objectif de l'étude de Jean-Pierre Pichette (FF Network for the Folklore Fellows, Numéros 1 à 19, 1991 - books.google.fr).

 

C'est une étude extrêmement rigoureuse et détaillée, où sont rassemblés plus de 300 versions du conte-type 910B, provenant d'une cinquantaine de pays. À l'intérieur d'un tel corpus, les variantes sont innombrables, mais chaque version possède les caractéristiques essentielles qui permettent de la rattacher au conte-type 910B. Dans chaque cas, le héros du conte met à profit des conseils reçus de son maître en récompense pour son travail (Revue d'histoire de l'Amérique française, Volume 46, 1992 - books.google.fr).

 

Le Perceval ou Conte du graal présente la structure d'un conte des bons conseils (Paule Le Rider, Le Chevalier dans le "Conte du Graal" de Chretien de Troyes. - Paris: Soc. d'ed. d'enseignement sup. (1978), 1978 - books.google.fr).

 

Dans le quatrain on trouve trois de ces traits : l'anneau, le malentendu et la colère (palais saccagé). On ne sait comment se finira l'histoire. Placé en l'année 2016, le quatrain, si on l'applique à la France, avertirait que le nouveau chef d'Etat (2017 ?) reprendrait ce que ses prédécesseurs avaient engagé. Cela suppose que le nouveau président ne ferait pas partie de la liste passée de ses congénères : il ne sera pas réélu. Le palais par excellence dans la France de la Vème République est l'Elysée : saccagé par la vindicte populaire ?

Contact