Le sac

Le sac

 

VII, 30

 

2021

 

Le sac s'approche, feu, grand sang espandu

Po, grand fleuves aux bouviers l'entreprinse,

De Gennes, Nice apres long attendu,

Foussan, Turin, a Sauillon la prinse.

 

Suivant Ératosthène, lorsque le cancer se lève, Orion tout entier sort de l'horizon , ainsi que l'Éridan ; on doit trouver à l'horizon opposé la couronne boréale, le poisson ausstral jusqu'au dos, le serpentaire jusqu'aux épaules, le cou du serpent, et le bouvier presque entier (Jean Baptiste Prosper Jollois, Recherches sur les bas-reliefs astronomiques des Egyptiens, 1817 - books.google.fr).

 

L'été commence quand le Soleil entre au Signe du Cancer, qui est environ le 2l Juin, et finit le 20 Septembre, surpassant Leo et Virgo (Les prophéties de m. Michel Nostradamus, réimprimée, Delarue, 1611 - books.google.fr).

 

Ce fut le 22 juin 1536 que Charles-Quint, ayant appris que François Ier venait de lui déclarer la guerre, partit d'Asti, avec une armée composée de 400 seigneurs, ou fils de seigneurs, 2.300 lances, 2.450 chevau-légers, 10.000 fantassins espagnols, 24.000 Allemands et 9.400 Italiens. Mais, en outre, 5.000 Allemands et 6.000 Italiens étaient embarqués à Gènes sur 50 galères et quelques galions. L'Empereur avait, avant de partir d'Asti, reçu en cette ville les 2.500 soldats d'Espagne que lui amenait, en compagnie de 10 autres capitaines espagnols, le 29 mai 1536, Garcilaso de la Vega, mestre de camp (Camille Pitollet, Sur la mort de Garcilaso, au Muy, en Provence. In: Bulletin Hispanique, tome 38, n°2, 1936 - www.persee.fr).

 

Turin est sur la rive droite du Pô, Asti et Alexandrie idem.

 

Ainsi, à travers la diversité des sources poétiques, la synonymie entre l'Éridan et le Pô peut être acceptée : les textes que nous avons examinés évoquent, sous les deux noms, un fleuve qui prendrait sa source dans les Enfers (on sait que c'est l'une des sources attribuées au Pô) ou plus vraisemblablement dans les Alpes. Ce fleuve coulerait de l'Est vers l'Ouest et pourrait être remonté depuis son embouchure jusqu'à sa source. Des descriptions géographiques concernant le Pô confirment des éléments que nous avons relevés dans celle de l'Éridan, en particulier la force du fleuve et sa capacité à être remonté depuis ses embouchures (J. Vons, A propose de l'Eridan et de l'ambre, La Loire et les fleuves de la Gaule romaine et des régions voisines, 2001 - books.google.fr).

 

Cette mise en marche de l'armée impériale fait suite à l'invasion du Piémont par François Ier.

 

Le 6 mars 1536, une armée française composée de 810 lances, de 1,000 hommes de cavalerie et de 25,000 hommes d'infanterie, avec une nombreuse artillerie, s'était réunie à Briançon. Elle s'était emparée du Pas-de-Suse, dit alors la clef de l'Italie et la porte de la guerre. Le passage du Mont-Cénis était alors peu praticable. La ville de Chivas, à cinq lieues au nord-est de Turin, se rendit. Les troupes du duc de Savoie s'étaient retirées. L'armée française pénétra jusqu'à Turin, qui n'était pas en état de défense. La famille ducale s'était enfuie. Les Français passèrent à la nage la Doire, en bon ordre : c'est alors qu'ils se rendirent maîtres de Savigliano au sud de Turin, et de Fossano, au sud de Savigliano. Ils firent le siége de Verceil. Ils allaient se diriger vers la ville de Milan; mais ayant appris que les troupes autrichiennes approchaient, ils se replièrent vers Turin, qu'ils fortifièrent, y laissant une garnison de 4,000 hommes et de 100 lances (Le Chevalier Marchal, Histoire politique du régne de l'empereur Charles-Quint avec un resumé des evenements precurseurs depuis le mariage de Maximilien d'Autriche et de Marie de Bourgogne, 1856 - books.google.fr).

 

Le "sac qui s'approche" peut faire penser au sac de Rome par les lansquenets allemands et les troupes espagnoles au service de Chrales Quint et commandés par le connétable Charles de Bourbon. Mais celui-ci a eu lieu le 6 mai 1527, donc avant l'invasion du Piémont et de la Provence. On pourrait penser au sac de Castello en Calabre par les corsaires de Barberousse au printemps 1536, ou mieux au sac de Chieri (Quiers, Quieras), défendue par le chevalier d'Azzale, par le marquis espagnol Del Vasto (Irad Malkin, La France et la Méditerranée: vingt-sept siècles d'interdépendance, 1990 - books.google.fr, Alexandre Saluces, Histoire militaire du Piemont, Tome 2, 1859 - books.google.fr).

 

Typologie

 

Le "sac qui s'approche" rappelle aussi le quatrain VII,23 avec son palais saccagé, palais de la République des années suivant 2017. En 2021 ? Le roi de France en 1536 s'appelle François comme en l'année 1543 du quatrain VII,19 mis en rapport avec l'attentat de Nice de 2016, le président français se prénommant François. Si les bouviers et l'Eridan datent l'événement en juin-juillet, on ne voit pas la correspondance avec l'Italie ou le Piémont.

Contact