Persécution des prêtres réfractaires

Persécution des prêtres réfractaires

 

IV, 18

 

1791-1792

 

Des plus lettrez dessus les faicts celestes

Seront par princes ignorants reprouvez :

Punis d’Edicts, chassez, comme scelestes,

Et mis à mort là où seront trouvez.

 

Beaucoup ont considéré que les « lettrez dessus les faicts celestes » étaient des astrologues. Je pencherai plutôt pour des prêtres qui, en théorie, sont les plus instruits sur les affaires du « ciel » divin.

La constitution civile du clergé est instituée le 12 juillet 1790, ordonnant aux prêtres de jurer sur la Constitution, ce qu’en majorité ils se refuseront de faire. Cette résistance entraînera une répression et une politique de déchristianisation qui se poursuivra jusqu’en 1795, date à laquelle les prêtres jureurs ou non seront tolérés. Pendant les journées du 2 au 5 septembre 1792, 223 prêtres seront exécutés dans diverses prisons de Paris (Châtelet, Conciergerie, Abbaye).

 

Contact