Louis XVIII

Louis XVIII

La censure après l’assassinat du duc de Berry

 

IV, 57

 

1820

 

Ignare envie du grand roy supportee,

Tiendra propos deffendre les escriptz,

Sa femme non femme par un autre tentée,

Plus double, deux ne feront fort ne criz.

 

Les abdications de Napoléons ont amené sur le trône de France Louis XVIII frère de Louis XVI. En 1815, il a 60 ans, est podagre et obèse. De plus il n’a pas d’enfant (« Sa femme non femme »).

Une chanson sur son retour raconte : « Pardon si la goutte / M’ôte le peu d’esprit que j’ai […] Pour être roi faut être bête [1] » (« ignare envie »).

L’assassinat du duc de Berry, deuxième fils de son frère le futur Charles X, par Louvel le 14 février 1820, et la chute du ministère Decazes qui s’en suit marque la fin de la période libérale de la Restauration. Entre autres dispositions, une loi de mars 1820 rétablit l’autorisation préalable et la censure pour les périodiques de plus de 5 feuilles (« deffendre les escripts » : « deffendre » signifiant « interdire »).

Pour consolider la majorité réactionnaire, la loi du double vote de juin permet de faire voter deux fois le quart des électeurs les plus imposés (« Plus double »).

 



[1] Isabelle Backouche, « La monarchie parlementaire, 1815-1848 », Pygmalion, 2000, p. 22

Contact