Conquête de l’Inde par l’Angleterre

Conquête de l’Inde par l’Angleterre

Le gouverneur Warren Hastings

 

IV, 51

 

1815-1816

 

Le duc cupide son ennemi ensuivre :

Dans entrera, empeschant sa phalange :

Astés à pied si pres viendront poursuivre,

Que la journée conflite pres de Gange.

 

La conquête de l’Inde par les Anglais dura près d’un siècle. Elle est illustrée par l’action du gouverneur Warren Hastings (1732-1818), rappelé en 1785 et surnommé le « Verrès moderne » (« un duc cupide » : « duc » du latin « dux », chef). « Les princes furent cyniquement pressurés. Ce fut le cas pour le rajah de Bénarès, auquel, ses trésors vidés, on enleva sa ville ; ce fut le cas encore pour les princesses d’Aoude. […] On emprisonna leur serviteurs de confiance et on ne les relâcha que contre une rançon de 1 200 000 livres sterling [1] ».

En 1815, les Anglais « étaient  déjà fortement établis dans la région du Gange, au Bengale, et dans le Dekkan, au Carnatic et au Mysore [2] ».

 



[1] A. Malet et J. Isaac, « XVIIème & XVIIIème siècles », Hachette, 1923, p. 584

[2] A. Malet et J. Isaac, « Révolution, Empire, 1ère moitié du XIXème siècle », Hachette, 1929, p. 578

Contact