Défaite de la France face à la Prusse en 1870

Défaite de la France face à la Prusse en 1870

Thiers

 

V, 26

 

1871

 

La gent esclave par un heur martial,

Viendra en haut degré tant eslevee,

Changeront prince, naistra un provincial,

Passer la mer copie aux monts levee.

 

La guerre de 1870 amène l’occupation du territoire français par les armées allemandes (« gent esclave »). La France, qui se débarrasse de l’empire de Napoléon III,   surmontera rapidement sa défaite grâce à l’action de Thiers né à Marseille (« provincial ») en 1797. Il « se consacra surtout à l’œuvre du relèvement national : libération du territoire par le règlement de l’indemnité de guerre, réfection des forces de la France par la réorganisation de son armée et de ses finances [1] ».

Thiers fut successivement ministre de Louis-Philippe, historien, rallié à Louis-Napoléon Bonaparte, républicain en 1850 et président de la Troisième République en 1871. Il meurt à Saint-Germain-en-Laye en 1877.

La France se haussera au rang des premières puissances mondiales, en constituant le second empire colonial après celui de la Grande Bretagne (« Passer la mer copie » : copie du latin « copia », armée).

 



[1] A.Malet et J. Isaac, « Histoire contemporaine depuis le milieu du XIXème siècle », Hachette, 1930, p. 331

Contact