Attentats anarchistes aux Etats-Unis

Attentats anarchistes aux Etats-Unis

Le président Wilson

 

V, 83

 

1912-1913

 

Ceux qui auront entreprins subvertir,

Nompareil regne, puissant & invincible :

Feront par fraude, nuictz trois advertir,

Quant le plus grand à table lira Bible.

 

 Les Etats-Unis ont connu comme les pays européens une période de troubles anarchistes accompagnant les transformations sociales et économiques intenses de cette époque. Elle culmine avec l’assassinat (« fraude » du latin « fraus » qui a aussi le sens de « crime ») de McKinley, qui est le troisième président assassiné (« trois à advertir ») après Lincoln en 1865 et Garfield en 1901, tué par l’anarchiste Léon Czolgosz.

Sous ce président, l’expansionnisme américain gagnera les Philippines, Guam, Porto-Rico sur l’Espagne, les îles Hawaï. En 1913, est élu Thomas W. Wilson, fils de pasteur presbytérien (« à table lira Bible »)  qui aura une conception mystique de son action au service de l’Etat. Il fait entrer son pays dans la première guerre mondiale. A la fin de celle-ci, « les Etats-Unis sont devenus l’une des premières puissances économiques mondiales [1] ». Ils « rivalisent avec la Grande-Bretagne dans son rôle d’entrepôt du monde et de plaque tournante du commerce et de la redistribution de nombreux produits. La Bourse de New York supplante celle de Londres et le dollar s’impose, aux dépens de la livre sterling, comme principale monnaie des transactions internationales [2] ». Ce qui conduit les Etats-Unis à être la seule super-puissance aujourd’hui.

 



[1] Grand Larousse encyclopédique en XX volumes, 1970

[2] S. Berstein, L’Histoire n° 107, p. 121-124

Contact