Humbert Ier et Amédée de Savoie

Humbert Ier et Amédée de Savoie

 

V, 50

 

L’an que les frères du lys seront en aage,

L’un tiendra la grande Romanie :

Trembler les monts, ouvert latin passage,

Pache marcher contre fort d’Armenie.

 

La première capitale du royaume d’Italie, depuis 1861, se trouve avoir été Florence dont le blason porte une fleur de lis. Victor-Emmanuel eut comme enfant Humbert Ier qui lui succède en 1878, et Amédée qui sera roi d’Espagne de 1870 à 1873 et qui meurt en 1890 (« les frères »). L’Italie se développe rapidement et entreprend de nombreux travaux d’infrastucture dont les percements des tunnels du Fréjus (1857-1871), de Ronco (1889), de Turchino et de Borgalio  (1894) et de Tende (1900) (« ouvert latin passage »).

Ailleurs en 1886, dans l’empire ottoman, des sociétés secrètes arméniennes se forment afin d’obtenir l’autonomie de leur pays et organisent des attentats. Le sultan (« Pache » : pacha) utilise l’antagonisme entre Kurdes et Arméniens pour terroriser ces derniers. « Ce furent d’abord, en 1892 et 1893, des pillages et des conversions forcées, puis, de 1894 à 1896, d’horribles massacres, qui s’étendirent jusqu’à Constantinople et firent peut-être 300 000 victimes [1] ».



[1] A.Malet et J. Isaac, « Histoire contemporaine depuis le milieu du XIXème siècle », Hachette, 1930, p. 599

Contact