Destin de Jacques Chirac

Conclave de 1878

 

V, 46

 

1885-1886

 

Par chapeaux rouges querelles & nouveaux scismes,

Quand on aura esleu le Sabinois :

On produira contre luy grands sophismes,

Et sera Rome lesee par Albanois.

 

Au conclave de 1878, à l'issue du premier tour, qui eut lieu le matin du 19 février, trois cardinaux se distinguent : Gioachino Pecci 19 votes, Luigi Bilio 6 votes, Alessandro Franchi 4 votes. Au deuxième tour (après-midi du 19 février) Pecci 26, Bilio 7, Franchi 2. Et enfin au troisième tour Pecci, le futur Léon XIII est élu.

 

Le Sabinois serait alors Luigi Bilio, évêque de Sainte Sabine, né à Alexandrie au Piémont en 1826, élu en effet au premier et deuxième tour, mais qui ne sera pas pape, et mort le 30 juin 1884.

 

Léon XIII dut faire face au modernisme ("nouveaux scismes") comme son prédécesseur Pie IX sous la fomre de l'américanisme.

 

On appelle généralement américanisme un mouvement d’idées qui se développa dans l’Église catholique romaine des États-Unis, à la fin du XIXe siècle. Allant dans un sens libéral et progressiste (liberté de conscience, nouvelles relations avec les autres religions, engagement politique, vertus actives plutôt que passives) il cherchait à adapter l’enseignement de l’Église à la culture et société moderne américaine. Érigé en « doctrine » ce mouvement fut condamné par Léon XIII dans sa lettre apostolique Testem Benevolentiae du 22 janvier 1899, sans que le terme d'américanisme ne soit employé. La condamnation fait peu de bruit aux États-Unis, une grande partie du peuple catholique et même de son clergé n’étant pas même au courant de la controverse. Mais la lettre Testem Benevolentiae est utilisée en France par l’aile conservatrice de l’Église catholique pour renforcer son influence et opposition au "ralliement" à la République (fr.wikipedia.org - Conclave de 1878).

 

Carlo Luigi Morichini, cardianal-évêque d'Albano ("Albanois"), qui pendant de nombreuses années a été considéré comme l'un des candidats admissibles au pontificat parmi les cardinaux du parti modéré, a été encore considéré ainsi au conclave de 1878, malgré son mauvais état de santé, surtout que l'on recherchait un pape de transition.

 

Contact