Fin du IIème Reich pendant la première guerre mondiale

Fin du IIème Reich pendant la première guerre mondiale

 

V, 45

 

1884-1885

 

Le grand Empire sera tost desolé,

Et translaté pres d’arduenne silve,

Les deux bastardz par l’aisné décollé,

Et regnera Aenobarb. nez de milve.

 

Le IIème Reich est proclamé en 1871 dans la galerie des glaces du château de Versailles, Guillaume II de Prusse en devient l’empereur. La première guerre mondiale y mettra fin alors que la ligne de front en 1918 passe par les Ardennes (« arduenne silve » : « silve » du latin « silva », forêt) et que la retraite allemande se fait sur Gand, Mons et Sedan.

La République de Weimar lui succède au cours d’une période agitée. Au lendemain même de la proclamation de la République, Ebert se met d’accord avec Hindenburg (« l’aisné ») « pour former avec son aide un gouvernement capable de rétablir l’ordre [1]». Ainsi il n’est plus question de l’empire (« Les deux bastardz…décollé » : le IIème Reich mis à mort). Hindenburg, élu président en 1925 puis en 1932, laissera la place à Hitler (« nez de milve » : « milve » du latin « milvus », rapace).

 



[1] « Histoire de l’Allemagne contemporaine, Weimar-IIIème Reich », sous la direction de G. Badia, Messidor/ Editions sociales, 1987, p. 40

Contact