Anne du Bourg, défenseur des protestants

Anne du Bourg, défenseur des protestants

Massacres de protestants dans le sud de la France

 

I, 5

 

1561

 

Chassés seront pour faire long combat :

Par le pays seront plus fort grevés :

Bourg & Cité auront plus grand débat :

Carcas. Narbonne auront cueurs éprouvés.

 

Anne du Bourg, parlementaire et fils d’un ancien chancelier de François Ier, s’indigna contre les supplices auxquels étaient soumis les protestants, cela en présence du roi Henri II le 10 juin 1559. Aussitôt arrêté, ce partisan de la tolérance religieuse fut brûlé six mois après la mort du roi. En 1559-1560 une « explosion de haine contre les papistes [1] » a lieu dans le sud de la France : à Nîmes, Montpellier, Béziers. Décembre 1561 « vit de nombreux massacres d’hérétiques, à Grenade en Toulousain, à Cahors, à Carcassonne, à Amiens [2]. »

 



[1] Emmanuel Le Roy Ladurie, « Histoire du Languedoc », PUF, 1990, p. 64

[2] Jean Héritier, « Catherine de Médicis », Fayard, 1940, p. 274

Contact