Expansion de la Russie après le Temps des troubles

Expansion de la Russie après le Temps des troubles

 

I, 49

 

1593-1594

 

Beaucoup beaucoup avant telles menées

Ceux d’Orient par la vertu lunaire

L’an mil sept cent feront grand emmenées,

Subjugant presques le coing Aquilonaire.

 

Par « Ceux d’Orient » il faut entendre « ceux qui sont à l’est » c’est à dire les Russes qui, avec Pierre Ier le grand à partir de1700, accroissent leur possession dans le nord de l’Europe.

En 1700 Pierre Ier entre en guerre, avec une coalition, contre le jeune Charles XII de Suède. En 1703, il conquiert le Livonie, l ‘Estonie et l’Ingrie et jette les fondations de Saint-Pétersbourg dans le fond du Golfe de Finlande. Dans les années 1710, il poursuit ses conquêtes en Finlande et en Carélie. A la suite de cette guerre de près de 20 ans « la Russie devenait le premier des Etats du Nord [1]. »

Les Russes étaient de mœurs orientales (« vertu lunaire » : pour noter l’influence musulmane). Les hommes portaient robe traînante et babouches. Leurs femmes vivaient dans le terem, équivalent du harem turc, et avaient le visage caché par un voile, le fata.

La situation du quatrain dans les années 1593-1594 donne un effet de contraste par rapport à l’époque glorieuse de Pierre Ier. Depuis la mort d’Ivan IV le terrible en 1584, la Russie connaît une période de troubles qui ne se terminera qu’en 1613 avec l’accession au trône des tsars de Michel Romanov, neveu de la première femme d’Ivan IV.



[1] A. Malet et J. Isaac, « XVIIème & XVIIIème siècles », Hachette, 1923, p. 318

Contact