Concini au pouvoir en France, sous la régence de Marie de Médicis
Concini au pouvoir en France, sous la régence de Marie de Médicis

 

I, 78

 

1614-1615

 

D’un chief veillard naistra sens hébété,

Dégénérant par savoir et par armes :

Le chef de France par sa sœur redouté,

Champs divisés, concédés aux gendarmes.

 

L’assassinat d’Henri IV en 1610, fait de Marie de Médicis, sa veuve, la régente du royaume de France. Celle-ci se laisse mener par sa sœur de lait Leonora Galigaï et son mari Concino Concini qui est le véritable maître du pays (« Le chef de France…»).

Dès 1611, Sully qui mourra à 82 ans (« chief veillard »), est congédié. L’absence d’un pouvoir fort encourage la haute noblesse (« gendarmes ») à retrouver un peu d’influence sur le gouvernement. En 1614, alors que la régente se montre regardante sur les pensions qu’elle lui verse, la noblesse se révolte. Concini distribue à nouveau de l’argent et des gouvernements de provinces (« Champs divisés »). Les finances de l’Etat, remise en ordre par Sully sont ainsi dilapidées par des incapables (« Dégénérant… »).

 

Contact