L’éminence grise de Richelieu
L’éminence grise de Richelieu
La succession de Mantoue

 

I, 100

 

1631

 

Long temps au ciel sera veu gris oiseau

Au près de Dole & de Tousquane terre,

Tenant au bec un verdoyant rameau :

Mourra tost grand & finira la guerre.

 

A cette époque, le « gris oiseau » fait penser à l’éminence grise de Richelieu, le Père Joseph de son nom en religion, et né François le Clerc du Tremblay. Il était capucin, capucin étant aussi le nom d’un oiseau. Durant la guerre de Trente ans « les négociations furent conduites le plus souvent, non par Richelieu, mais par son conseiller intime, le Père Joseph [1] » (« Tenant au bec un verdoyant rameau », en signe de paix).

C’est le Père Joseph qui tenta sans succès un règlement de la succession de Mantoue (« Au près de Tousquane terre », en Italie), duché dont une partie, Montferrat, est disputé entre le duc de Savoie Charles-Emmanuel – candidat de l’Empereur – et Charles de Gonzague-Nevers – candidat de la France.

La mort du duc de Savoie en 1631 (« Mourra tost grand ») accéléra la fin du conflit au profit de Gonzague. La France rendait la Savoie conquise et gardait Pignerol.

 



[1] G. Pagès, « La guerre de Trente ans », Payot, 1972, p. 94

Contact