Intervention anglaise dans la révolte protestante de la Rochelle

Intervention anglaise dans la révolte protestante de la Rochelle

Piraterie barbaresques dans l’Atlantique

 

II, 1

 

1631-1632

 

VERS Aquitaine par insults Britanniques,

Et par eux mesmes grandes incursions,

Pluies, gelées feront terroirs iniques :

Port Selyn fortes fera invasions.

 

Les Anglais du duc de Buckingham débarquent à l’île de Ré en 1627 pour soutenir la révolte protestante de la Rochelle, et se rembarquent quelques semaines plus tard. Deux de leurs flottes, qui seront repoussées, feront des incursions pour troubler les travaux de construction de la digue que Richelieu avait ordonnés, pour empêcher les secours anglais. Le retranchement mesurait 12 kilomètres, mettant le siège autour de la ville. La Rochelle capitulera le 28 octobre 1628, 15 000 défenseurs étant morts.

A ces incursions anglaises sur les côtes françaises, répondent celles des pirates algérois (« Port Selyn », port à l’emblème de la lune – « Selyn » de Selene désignant la lune en grec - c’est à dire port d’un pays musulman) qui pillent l’Islande en 1627 et touchent l’Angleterre en 1631. « Quand ils surgissent ainsi sur la côte anglaise […] c’est la novelty, la nouveauté qui frappe, non le danger réel .[1] »

 



[1] Fernand Braudel, « La Méditerranée », tome II, Armand Colin, 1966, p. 208

Contact