Première Révolution anglaise

Première Révolution anglaise

 

II, 22

 

1647

 

Le camp d'Asop d'Eurotte partira,

S'adioignant proche de l'Isle submergée :

D'Aarton classe phalange pliera,

Nombril du monde plus grand voix subrogée.

 

Asop (latin Asopus) = rivière de Béotie ; Eurote (latin Eurotas) = rivière de Laconie sur les rives de laquelle se trouve Sparte.

On songe à Epaminondas et aux Thébains vainqueurs des troupes spartiates aux batailles de Leuctres et Mantinée où le général mourut (Pierre Brind'Amour, Les premières centuries ou propheties, 1996).

 

Typologie

 

Au XVIIème siècle, dans un ouvrage de 1654, le poète John Milton compare Cromwell à Epimanondas : "In this instance bis fame may rival that of Cyrus, of Epaminondas, or any of the great generals of antiquity" (John Milton, The second defence of the people of England, Prose Works (1654), 1851).

 

Le nombril du monde peut désigner Naseby, irréparable défaite du 14 juin 1645 infligée à l'armée royale par les troupes d'Oliver Cromwell. Le roi Charles Ier se réfugia au camp des Ecossais qui le livrèrent à ses ennemis. Il est enfermé un temps à Northampton. Cromwell épure le Parlement qui était resté royaliste, et qui votera la mise en jugement du roi. Ce dernier est exécuté le 9 février 1649, devant le palais de Whitehall.

 

Le latin "subrogo" marque une subsitution par choix ou élection (Gaffiot).

 

Dès le début du règne d’Édouard III (1327–1377), le Parlement, créé en 1215 par la Grande Charte, se scinde en deux chambres distinctes, la Chambre des lords et la Chambre des Communes, cette dernière composée de chevaliers et de bourgeois élus ; le bas clergé disparaît au cours du XIVe siècle.

 

Le Parlement croupion (anglais : Rump Parliament, rump signifiant « tronqué » ou « restant ») est ce qui reste du Long Parlement britannique après la purge de Pride du 6 décembre 1648. Il va siéger du 6 décembre 1648 au 20 avril 1653. Charles Ier fut emmené au château de Hurst (en) à la fin de l'année 1648 puis au château de Windsor. En janvier 1649, le Parlement créa un tribunal spécial pour juger Charles Ier pour haute-trahison. La Haute-Cour de Justice présidée par John Bradshaw proposa une interprétation de la loi qui légitimait le procès : « la proposition fondamentale est que le roi d'Angleterre n'est pas une personne mais une fonction dont chaque occupant reçoit un droit limité à gouverner « par et selon les lois du pays et non l'inverse » (fr.wikipedia.org - Parlement d'Angleterre, fr.wikipedia.org - Parlement croupion).

 

La voix peut faire référence aux votes parlementaires.

 

In 1086 Naseby appeared in the Domesday Book, by which time Hnaefes-Burgh had evolved into Navesberie. In later records the village had been known as Navesby and Nathesby, eventually becoming Naseby. It is interesting to note that it was believed that the name derived from the Old English naefela, meaning navel, because it was thought to be the navel of England (en.wikipedia.org - Naseby).

 

C'est dans le Journal de guerre de Richard Symonds que l'on trouve l'étymologie "navel" de Naseby :

 

Killed this battalle of Navesburge, Naseby, Navelsburgh, in the Navel of the Kingdome... (Richard Symonds: the complete military diary, présenté par Stuart Peachey, 1989 - books.google.fr).

 

Richard Symonds est né et baptisé le 12 juin 1617 à Black Notley, près de Braintree (Essex), issu d'une famille d'hommes de loi. Il entre à l'Emmanuel College de Cambridge en 1632 et suit des études de droit. Il devient greffier de la Court of Chancery comme son père. Avec la Première révolution anglaise, il prend le parti royaliste et intègre la garde montée du roi en tant que soldat ordinaire. Il prend part à des combats du printemps 1644 au début de l'année 1646. Il participe à des combats en Cornouailles, à la bataille de Newbury en octobre 1644 puis à celle de Naseby le 14 juin 1645. La guerre perdue l'incite à partir à l'étranger et à entamer un Grand Tour. Il commence par la France en 1649 notamment en visitant les monuments parisiens, puis part pour Rome où il reste dix-neuf mois. C'est l'occasion pour lui d'observer les milieux artistiques et d'apprendre l'Italien. Il rencontre Nicolas Poussin et note les habitudes des artistes et de leurs ateliers. Il retourne en Angleterre en décembre 1651 et notamment à Londres où il recueille dans son journal de nombreuses anecdotes su l'actualité politique et artistique de son temps. En 1655, il est arrêté probablement pour être entré en contact avec d'anciens soldats royalistes comme lui. Il est finalement libéré la même année. Il décède en 1660 et enterré à Londres.

 

Symonds a compilé 4 carnets de notes sur les événements de la Première Guerre civile entre 1644 et 1646, intitulé Journal des marches de l'amée royale. Il existe par ailleurs 4 carnets de notes sur les églises, bâtiments publics et images de Paris et Rome et 2 carnets de notes sur les images et peintures de Rome (fr.wikipedia.org - Richard Symonds).

 

Again, Henry Lee (M.S.S. circa 1700) speaking of Northampton, says : " The River Nyne, alias Nen, runs by the Castle from Naseby, alias Navelsby or the Navel of the Nation, for from that Hill are Springs that make and supply three Nyne on the South, Woollam on the North, running thro' Harborrow and Stamford, and Avon running South-West to Stratford-upon-Avon" (Beeby Thompson, The river system of Northamptonshire, Journal of the Northamptonshire Natural History Society and Field Club, Volumes 19 à 20, 1919 - books.google.fr).

 

On connaît le tableau de Nicolas Poussin, Les Bergers d'Arcadie. On peut trouver des liens entre Poussin et Mantinée où est mort le général thébain Epaminondas (www.nonagones.info - Autour de Rennes : Les Bergers d’Arcadie ts ts !, www.nonagones.info - Autour de Rennes : Poussin pouvait-il connaître le Jugement de Mantinée ?).

 

C'est en 1648 que naît le Marquis de Wharton ("D'Aarton"), chef organisateur du parti Whig, défenseur des droits du Parlement contre les empiétements royaux. Il en anima le groupe le plus violent, et s'opposera avec force au roi Jacques II. Les Whigs reçurent leur nom en souvenir des convenantaires écossais, à l'origine de la première révolution. Le parti triomphe avec le remplacement de la dynastie Stuart par les Hanovres en 1714.

 

Contact