La guerre de Hollande
La guerre de Hollande

 

II, 57

 

1672-1673

 

Avant conflit le grand mur tumbera :

Le grand à mort, mort trop subite & plainte :

Nay imparfaict : la plus part nagera :

Auprès du fleuve de sang terre tainte.

 

La guerre de Hollande (1672-1678) fait suite à la guerre de Dévolution terminée par la paix d’Aix-la-Chapelle. Louis XIV mécontent de la médiation menaçante exercée par la Hollande dans la précédente guerre, et voulant contrer une puissance concurrente, envoie ses armées commandées par Turenne par delà le Rhin, le 12 juin 1672. Les Hollandais ouvrent les écluses de Muyden et détruisent des digues pour inonder leur province (« la plus part nagera ») et empêcher l’avancée des Français. Jean de Witt (« grand à mort »), grand pensionnaire, sous le gouvernement duquel « les Provinces-Unies avaient atteint l’apogée de leur puissance [1] », est reconnu responsable du désastre et assassiné le 20 juin. Lui succède Guillaume d’Orange qui réussit à réunir une coalition transformant la guerre en conflit européen (« Avant conflit »).

 



[1] A. Malet et J. Isaac, « XVIIème & XVIIIème siècles », Hachette, 1923, p. 160

Contact