Occupation de la Rhénanie par les alliés de la première guerre mondiale

Occupation de la Rhénanie par les alliés de la première guerre mondiale

 

VI, 4

 

1928-1929

 

Le Celtiq fleuve changera de rivaige,

Plus ne tiendra la cité d’Agripine,

Tout transmué ormis le vieil langaige,

Saturne, Leo, Mars, Cancer en rapine.

 

La cité d’Agrippine est la ville de Cologne sur le Rhin, ancienne Agrippinensis Colonia. Ce fleuve peut recevoir le qualificatif de celtique dans la mesure où il séparait populations germaines sur la rive droite et celtiques sur la rive gauche (Nerviens, Trévires, Triboques).

Juste après la première guerre mondiale, la Rhénanie est découpée en zones interalliées d’occupation. Comme l’Allemagne avait des difficultés à honorer sa dette de guerre, qu’elle payait en marks dévalués, les Français et les Belges exploitaient à leur profit les ressources de ces zones (« rapines »). La dette étant renégociée à plusieurs reprise par les plans Dawes et Young, les troupes alliées les évacuent progressivement. Les Français quittent la Ruhr fin 1924, mais la Rhénanie ne sera libérée complètement qu’en 1930.

 

Contact