Politique « démoniaque » de Hitler

Politique « démoniaque » de Hitler

La guerre d’Espagne

 

VI, 15

 

1936-1937

 

Dessous la tombe sera trouvé le Prince,

Qu’aura le pris par dessus Nuremberg,

L’Espaignol Roy en Capricorne mince,

Fainct & trahy par le grand Vuitemberg.

 

Nuremberg est au centre de la mise en scène du régime nazi et la capitale idéologique d’Hitler. La ville fut le siège de grandioses et très spectaculaires manifestations au cours des congrès du parti nazi, qui s’y tinrent depuis 1927, mais surtout à partir de 1933. Julius en avait fait la citadelle de l’antisémitisme et les lois de septembre 1935 qui divisaient la population allemande en trois catégories entre aryens et non-aryens y furent édictées. Les thèses d’Hitler font bien de lui le « Prince infernal » (« Dessoubs la tombe »). Deux historiens au lendemain de la guerre, Friedrich Meinecke et Gerhardt Ritter le décrivent comme un « démon surgi de l’enfer. [1] »

La guerre d’Espagne débute en cette année 1936 (voir quatrain VI, 19). Le gouvernement républicain, en août, avait cherché à acquérir des armes en Allemagne en les payant avec de l’or, offre qui fut repoussée[2] (« faint et trahy par le grand Vuitemberg », Wittenberg étant une ville d’Allemagne).

 



[1] François Delpla, « Hitler », Grasset, 1999, p. 430

[2] D. et M. Frémy, « Quid 1997 », Robert Laffont, p. 1181

Contact