Actualité de Séville

Actualité de Séville

 

VI, 85

 

1988

 

La grand cité de Tharse par Gaulois

Sera destruite, captifs tous à Turban :

Secours par mer du grand Portugalois,

Premier d’esté le iour du sacre Urban.

 

Pour interpréter ce quatrain, je suis parti du dernier vers. « sacre Urban » désigne la Fête-Dieu, instituée par le pape Urbain IV en 1264, pendant laquelle on sortait le saint-sacrement. C’est pourquoi, en Anjou, on l’appelait le Grand Sacre. Or elle fut célébrée dès 1247 à Lièges sur les instance de Sainte Julienne [1]. Et, un an plus tard en 1248, pendant la Reconquista, la ville de Séville sur le Guadalquivir à l’embouchure duquel se trouvait l’ancienne Tartessos appelée Tarsis (« Tharse ») dans la bible, est conquise sur les musulmans (« Turban ») par les Castillans de Ferdinand III. Les habitants sont remplacés par des Francs (« Gaulois »), des Catalans, des Juifs et des Génois.

En 1246, débarque (« par mer ») à Lisbonne Dom Afonso (« grand Portugalois ») venu remplacé son frère Sanche II de Portugal, déposé par le pape au concile de Lyon. La guerre civile dure deux ans jusqu’en 1248, date à laquelle meurt Sanche en exil, sans descendant [2].

En 1987 et en 1992 la Fête-Dieu tombe le premier jour de l’été. 1992 est aussi l’année de l’exposition universelle de Séville.

 



[1] D. et M. Frémy, « Quid 1997 », Robert Laffont, p. 573

[2] Jean-François Labourdette, « Histoire du Portugal », Fayard, 2000, p. 52-53

Contact